Expériences et témoignages

Histoire d’une collègue :

Épilepsie et phytothérapie :

La chienne d’une collègue prénommée Aneu, Galga trauma avec un handicap physique est atteinte de crise d’épilepsie violentes et fréquentes malgré un traitement allopathique ainsi que de l’homéopathie mis en place par son vétérinaire me demande de l’aide. Je trouve assez rapidement des plantes que l’on peut associer à son traitement allopathique mais uniquement avec l’accord de son vétérinaire. Ce dernier donne son accord et nous commençons la cure pour un mois. Comme toute cure de plantes en phytothérapie il faut des fenêtres thérapeutiques afin que l’organisme ne s’habitue pas aux plantes et donc qu’elles perdent de leurs efficacités. 2 jours de pause par semaine sont recommandés, sauf qu’Aneu présente des crises d’épilepsie à chaque pause de 2 jours. Je me renseigne alors auprès de la directrice de mon école afin d’exposer le cas et voir ce que l’on peut faire, elle me dit que l’on peut essayer de ne faire qu’un jour de pause par semaine et depuis ce protocole, Aneu se porte bien et n’a pas refait de crise d’épilepsie, elle est bien entendu surveillée de près par sa gardienne et elle ne manque pas d’intervenir si elle constate qu’une crise arrive. Malheureusement les crises précédentes ont abimé le nerf optique et elle a perdu l'usage d'un œil…d'où l'importance de traiter rapidement l'épilepsie. L’essentiel dans l’épilepsie c’est d’éviter les crises qui dégradent l’état général de l’animal.

Aneu :












Histoires personnelles :

Gastrite et phytothérapie :

Ma chienne avait fréquemment des maux d’estomac, surtout lorsqu’elle mangeait de l’herbe, elle s’étirait et ne savait pas comment se coucher, elle était mal dans toutes les positions. A chaque fois, je partais chez mon vétérinaire directement et à chaque fois il me prescrivait un antispasmodique, un anti-vomitif ainsi qu’un pansement gastrique pour l’estomac. L’amélioration se faisait en 2 jours de prise des médicaments environ mais le traitement durait 5 jours minimum. Puis 1 mois après ça recommençait !

J’ai bien entendu modifier son alimentation en premier lieu et j’ai ensuite cherché en phytothérapie quelles plantes je pourrai lui donner en prévention afin d’éviter ses douleurs d’estomac et aussi en cas de crise. N’ayant jamais eu de diagnostic clairement posé par le vétérinaire (possible gastrite), je suis partie en direction de plantes ayant plus ou moins les mêmes propriétés que les médicaments allopathiques mais bien entendu sans les effets secondaires de ces derniers.

J’ai donc fait une cure de plantes sélectionnée par mes soins pour leurs propriétés et leur synergie durant un mois en février 2020 et depuis ma chienne n’a pas eu de nouvelle crise de douleur. J’en ai toujours un flacon de réserve à la maison au cas où !


Position typique des maux d’estomac chez le chien :












Allergies cutanées et homéopathie, phytothérapie, Oligo éléments :

Ma jument présente des allergies saisonnières sévères, aucun trouble respiratoire mais uniquement cutané. Il apparait sur sa peau comme des boutons croûtes qui forment comme une sorte de cire jaunâtre et cela la démange énormément sur la tête, l’encolure et les paturons, elle se gratte à sang chaque année à la même période. La première année n’ayant jamais eu à faire avec ce type de pathologie équine et n’ayant pas encore les connaissances que j’ai acquises aujourd’hui, je n’ai pu qu’appeler mon vétérinaire et il n’a pu que lui faire une injection de cortisone pour calmer la flambée allergique. Dans la foulée elle a eu une prise de sang afin de savoir à quoi étaient dû ses allergies, et là la stupéfaction ! : allergique à 16 éléments sur 20 testés ! Mon vétérinaire me propose alors de lui faire une désensibilisation durant 15 mois avec des injections sous-cutanées régulières de certains allergènes auxquels elle est en contact et que je ne peux pas éliminer de son environnement. Après ces 15 mois de désensibilisation bilan : aucune amélioration…

A partir de 2018, étant en formation de naturopathie depuis environ 1 an, je commence à chercher des solutions naturelles afin d’éviter d’avoir à faire chaque année des injections de cortisone avec les effets indésirables que nous connaissons. Je tâtonne au début et pars en premier lieu sur l’homéopathie qui donne de bons résultats au début puis s’essouffle vite, je me tourne alors à nouveau vers la phytothérapie et commence par lui faire un drainage du foie et des reins, car en étudiant j’apprends que les allergies sont souvent dues à une surcharge du foie, et là effectivement ça calme immédiatement ses allergies. Sauf qu’un drainage ne peut se faire que sur une période courte maximum 10 jours afin de ne pas fatiguer l’organe concerné. Donc après le drainage, les symptômes reviennent … Je continue mes recherches et lui concocte un mélange de plantes ciblées anti histaminique et anti- inflammatoire. Je lui fais une cure d’un mois et plus aucune manifestation allergique ! Cette année j’ai encore cherché plus loin car la spécialisation en allergies m’intéresse vivement pour la suite, et j’ai également découvert que les oligo-éléments peuvent aussi jouer un rôle dans les cas d’allergies. Je suis donc en pleine essai de cure qui à l’air de bien fonctionner pour le moment ! Je ne m’avance pas encore car pas assez de recul pour être sûre des effets bénéfiques mais je ne manquerai pas de revenir vers vous à ce sujet !






Allergies respiratoires et soins énergétiques, phytothérapie :

Mon chien est atteint de « reverse sneezing » = éternuement inversé, cela lui arrive par crise (parfois fréquentes selon la période sinon plutôt espacées), après beaucoup de temps d’observation, je pense qu’il fait des allergies à la poussière ou aux acariens. Un diagnostic vétérinaire est très compliqué dans ce genre de cas sauf si le chien à par exemple un corps étranger dans les narines au contrôle vétérinaire. Mon vétérinaire me prescrit alors de la cortisone lors de ses crises. Je constate que cela l’aide un peu à se calmer mais ne résout pas totalement la crise. Un soir lors d’une crise, il vient poser sa tête sur mes genoux et j’appose instinctivement ma main sur son museau afin d’essayer de le soulager. Je me concentre et lui fait un soin énergétique, il se calme rapidement et la crise disparait.

Depuis, cela lui arrive de refaire une crise de temps à autre mais beaucoup moins forte qu’au début, j’ai donc fait des recherches en phytothérapie et trouvé des plantes antihistaminiques, anti-inflammatoires et apaisantes pour les voies respiratoires. Je lui fais une cure s’il présente une crise et sa crise s’arrête instantanément lors de la première prise de plantes !



Arthrose et phytothérapie

Ma chienne âgée de 14 ans maintenant est atteinte d’arthrose comme beaucoup de chiens âgés, autant dire qu’avec le temps cela s’empire car malheureusement il n’existe aucun remède pour faire régresser cette pathologie, dont nous souffrons nous aussi. Cependant, on peut soulager les symptômes de douleur, améliorer la mobilité et retarder la progression de la maladie. Je lui administre depuis un certain temps déjà un mélange de plantes reminéralisantes et anti-inflammatoires qui lui permettent de se mouvoir correctement. Sans sa « potion magique » de plantes elle ne pourrait plus marcher… Ce qui évite de lui donner des anti-inflammatoires chimique qui à la longue peuvent endommager d’autres organes comme le foie et les reins. Ce mélange de plantes donne d’excellents résultats sur plusieurs chiens âgés de mon entourage ou de ma clientèle.



La naturopathie n’est pas une science et encore moins exacte, ni rapide, il faut être patient et il faut tenir compte de l’être dans sa globalité : son mode vie, son alimentation, ses émotions, son passé médical, ses pathologies ainsi que l’état émotionnel de son gardien/ne (oui cela joue un rôle, tous les animaux sont des éponges de nos émotions), cela demande beaucoup de recherche et d’observation. L’idéal c’est d’avoir un retour des personnes à qui j’ai pu donner des conseils car cela me permet de savoir si le protocole mis en place donne des résultats ou non et donc de l’adapter si besoin. Chaque être est différent et ne va pas réagir de la même façon à chaque accompagnement, c’est pourquoi il faut savoir se remettre en question et chercher plus loin jusqu’à trouver ce qui convient. Cela peut prendre du temps mais quel soulagement lorsque cela porte ses fruits !

Merci d’avance de vos retours et de vos témoignages, n’hésitez pas à commenter sur Facebook ou sur mon blog ou sur celui de Galgos France !

Toujours disponible et à votre écoute pour le bien-être de vos animaux.

Shirley




© 2019 By Naturopattesetsabots Tous droits réservés