© 2019 By Naturopattesetsabots Tous droits réservés

Argilothérapie : les bienfaits des argiles

Mis à jour : mars 21

Un peu d'histoire, les Égyptiens utilisaient les argiles dans le processus de momification des corps. Dans la Grèce antique, elle servait à l'immobilisation des fractures : on en enduisait des bandes de tissu dont on enveloppait le membre fracturé et, en séchant, l'argile constituait l'ancêtre de nos plâtres actuels.

Durant la première guerre mondiale, les soldats Russes recevaient d'office 200 g. d'argile pour combattre la dysenterie qui faisait des ravages en raison des mauvaises conditions d'hygiène, en particulier dans les tranchées.

Dans les sanatoriums de Suisse et d'Allemagne, on appliquait des emplâtres d'argile chaude sur le thorax des patients atteints de tuberculose.


Vous l'aurez compris à travers ce chapitre historique, les argiles ont de nombreuses vertus et bienfaits!


Voici leurs principales propriétés :

-antibactériennes,

-hémostatiques (arrêtent le saignement en cas de lésion superficielle)

-reminéralisantes,

-équilibrent les échanges acido-basiques de l'organisme (pH),

-protègent la muqueuse digestive (neutralisent le suc gastrique, forment une couche protectrice sur la muqueuse),

-adsorption des toxines et germes pathogènes,

-drainage des sécrétions des plaies ou abcès,

-absorption des liquides et des molécules odorantes (mauvaises odeurs),

-action anti-inflammatoire.


A l'état sauvage, les reptiles, les oiseaux et de nombreuses espèces de mammifères, consomment de l'argile qu'ils choisissent eux-mêmes en fonction de leur besoin. Il semblerait que seuls les carnivores stricts ne consomment pas d'argiles. Cependant, en buvant dans des plans d'eau (rivières, marigots, mares, lacs) ils en consomment. Par ailleurs, le loup, le renard et le chien (qui ne sont pas des carnivores stricts) consomment volontiers des argiles. Les animaux choisissent avec le plus grand soin les sols qu'ils consomment : ils en sélectionnent certains et en rejettent d'autres.

Pourquoi ingèrent-ils de l'argile?

-problèmes digestifs

-germes pathogènes

-parasites intestinaux

-substances toxiques

-minéraux

-disette (en cas de famine)


Je vous cite ici, les argiles médicinaux les plus utilisés : (il en existe d'autres sans vertus médicinales)


-les smectites (en interne ou externe, jamais en externe sur une plaie ouverte, car ils peuvent faire éclater les globules rouges ou inhiber les globules blancs)

-montmorillonite (très riche en sels minéraux, en interne)

-bentonite (à utiliser seulement en externe)

-les illites (très polyvalentes, par exemple l'argile verte illite utilisation en interne comme en externe)

-kaolinite (argile blanche, en interne recommandée en cas d'inflammation du système digestif)


De nos jours, il faut être prudent quand au choix de nos argiles par voie interne, en effet les argiles captent et absorbent des contaminants qui peuvent se charger de produits phytosanitaires, de métaux lourds et de diverses substances chimiques (usine chimique proche du lieu d'extraction par exemple), c'est pourquoi il est indiqué sur la plupart des emballages d'argiles de ne les utiliser qu'en externe et pas par voie interne. Par exemple, le médicament Smecta (à base de diosmectite de la famille des smectites) a fait l'objet récemment d'articles de presse inquiétants qui parlent de toxicité avec un taux de plomb élevé relevé dans l'argile qui le compose.

Il y a aussi le fait que les argiles contiennent de l'aluminium qui puisse passer dans le sang, la nocivité de l'aluminium est encours de débats, cependant il est probable que ce soit la liaison de l’aluminium à la silice qui empêche son passage dans le sang, pour le moment aucun ouvrages ou articles ne mentionnent une éventuelle toxicité de l'aluminium des argiles.


En voie externe, les argiles peuvent être utilisés en cataplasme/emplâtres et en compresse pour un abcès, une plaie infectée, de l'eczéma, des brûlures au premier et second degré, une blessure/plaie sans infection (si plaie profonde il faut consulter le vétérinaire), contusion, entorse, fracture, arthrite, arthrose et rhumatismes.


Attention! Car certains animaux présentent une intolérance/réaction allergique aux argiles, toujours agir avec prudence et commencer par appliquer sur une petite surface de peau l'argile, laisser agir et voir si il y a une réaction allergique avant d'appliquer sur un membre entier ou une grande zone du corps.


Les argiles peuvent être dangereux si mal utilisés et peuvent avoir des effets secondaires.


A votre disposition pour plus d'informations à ce sujet et au plaisir de vous faire découvrir d'autres posts.


Où commander vos argiles : https://autourdesplantes.com/produit/argile-blanche-ou-verte-copie/


Sources : ESNA, Ecole Suisse de Naturopathie pour Animaux, www.esna-formations.org